Culture sécurité : Les enjeux d’une « culture juste »

Le concept de « culture juste » vise la mise en place d’une culture sécurité basée sur la confiance et la communication et reposant sur un juste dosage entre reconnaissance et sanctions.

« culture juste » et aviation civile

La notion de « culture juste » a été déployée par les instances européennes, au niveau de la cuture sécurité dans l’aviation civile :

La « culture juste », est « une culture dans laquelle les agents de première ligne ou d'autres personnes ne sont pas punis pour leurs actions, omissions ou décisions lorsqu’elles sont proportionnées à leur expérience et à leur formation, mais dans laquelle les négligences graves, les manquements délibérés et les dégradations ne sont pas tolérés. »

Il s’agit de la définition donnée dans le règlement européen (UE) N° 376/2014 concernant les comptes-rendus, l'analyse et le suivi d'événements dans l'aviation civile.

En instaurant un environnement fondé sur la confiance, la culture juste vise notamment à créer des conditions favorables à la notification des événements et donc à contribuer à une gestion efficace de la sécurité aérienne.

(Source : Observatoire de la culture juste de l'aviation civile)

La façon de déployer une « culture sécurité juste » est expliquée avec de nombreux détails dans le règlement européen. On y précise notamment qu’une «culture juste» devrait encourager les personnes à communiquer des informations relatives à la sécurité. Cela ne devrait toutefois pas exonérer ces personnes de leurs responsabilités habituelles. Dans ce contexte, les membres du personnel et le personnel sous contrat ne devraient subir aucun préjudice sur la base des informations fournies en vertu du présent règlement, sauf en cas de manquement délibéré aux règles ou de méconnaissance caractérisée, sérieuse et grave d'un risque évident et de manquement très grave à l'obligation professionnelle de prendre des mesures manifestement requises dans ces circonstances, causant un dommage qui était prévisible à une personne ou à un bien ou ayant pour effet de compromettre sérieusement le niveau de la sécurité aérienne.

 

culture juste 

déployer une « culture sécurité juste 

Instaurer une « culture juste » dans votre entreprise

Les principes d’une « culture juste » semblent assez simples à comprendre :

  • Des règles claires et connues de tous.
  • Une motivation interne forte qui fait qu’un opérateur qui constate un risque ou dysfonctionnement le signalera spontanément et immédiatement.
  • Instauration d’un système de récompense des bons comportements.
  • Instauration d’un système de sanction des faute qui soit juste et équilibré.

On retrouve des défis proches de ceux qui visent la mis en place de la « vigilance partagée ». On sait que réussir à faire vivre la « vigilance partagée » de façon pérenne dans l’entreprise est un travail de longue haleine. Ancrer une « culture juste » au niveau sécurité est aussi un chantier qui nécessite un plan d’action structuré.

Instaurer une « culture juste » dans votre entreprise

Erreur ou transgression ?

Une « culture juste » doit permettre de distinguer clairement les différents types d’erreurs et
les transgressions des règles de sécurité. On peut qualifier d’erreur un acte involontaire qui peut par exemple être dû à un manque d’habileté ou de connaissance. C’est déjà plus délicat mais il peut aussi, dans certains cas, s’agir d’une erreur de jugement. Dans ces différents cas, une erreur est dès lors différente d’une transgression qui est, elle, le résultat d’un acte délibéré. Un sabotage est par exemple une volonté de transgresser une règle avec l’intention de nuire ou de causer
un préjudice. Mais toutes les transgressions ne sont pas aussi évidentes à déceler. Il y a aussi des transgression qui visent à gagner du temps par exemple. Le contrevenant justifiera souvent son acte en expliquant qu’il a agi dans l’intérêt de l’entreprise.

les transgressions des règles de sécurité

Comment Fullmark peut vous aider ?

Dans «  Les éléments de la culture de sécurité » paru en 1997, James Reason définissait la culture juste ( de l’équité) comme ceci : « Un climat de confiance qui incite les personnes à fournir les renseignements essentiels liés à la sécurité (voire les en récompense), mais dans lequel les personnes sont également au courant des limites qui existent entre un comportement acceptable ou non. »

En capitalisant sur ce qui a déjà été mis en place dans votre entreprise, le programme structuré « SMART-Safety » vous aide à mettre en place un système de SST résilient et basé sur la vigilance partagée. Il vous permet d’ancrer de façon pérenne une culture sécurité « juste » basée sur la motivation, la communication et la confiance.

>Je découvre SMART-Safety

le programme structuré SMART-Safety 

Retour à la liste

Ensemble, renforçons la culture sécurité