Un investissement rentable !

Avez-vous fait le calcul de ce que vos accidents vous coûtent ? Même si vous passez par une caisse ou par une assurance privée, ces organismes vous refacturent les coûts liés à votre sinistralité. Plus d’accidents, c’est plus de coûts. Moins d’accidents réduit la note.

Il n’est pas rare que nous rencontrions des clients qui nous disent que les accidents de travail leur coûtent 300.000, 400.000 ou même 500.000 EUR par an ! C’est colossal !

Ce que vous gagnez, c’est du bénéfice ! Prenons un exemple : Si vous réduisez les coûts liés aux accidents de 200.000 EUR, vous gagnez 200.000 EUR de marge ! Calculez combien de chiffre d’affaires il faut réaliser pour générer 200.000 EUR de marge...

Eviter les accidents peut donc rapporter gros !
Lisez notre article pour vous aider à estimer les coûts directs et indirects des accidents.

 

>Calculer le coût d’un accident

 

fullmark digital sécurité investissement rentable
prévention

1 EUR investi en prévention en rapporte plus de deux !

Selon une étude internationale (basée sur 300 entreprises implantées dans 15 pays différents) conjointe de l’Association internationale de la sécurité sociale (AISS/ISSA), de l’Assurance sociale allemande des accidents de travail et maladies professionnelles (DGUV) et de la Caisse d’assurance contre les accidents professionnels dans les secteurs de l’énergie, du textile, de l’électricité et des produits des médias (BG ETEM), chaque euro investi en prévention rapporte en réalité 2,20 EUR à l’entreprise.

Cette étude montre également que les investissements en prévention améliorent la satisfaction et la motivation des équipes, améliorent l’image de marque de l’entreprise et permettent de réduire les interruptions de travail.

Vous pouvez consulter le rapport de l’ISSA en cliquant ici.

Un rapport de l’agence européenne pour la sécurité et la santé au travail va encore plus loin en affirmant que chaque euro investi dans des mesures de prévention peut représenter pour l'entreprise jusqu'à 2,89 EUR d'économie.

Vous pouvez consulter le rapport de l’OSHA en cliquant ici.