De l’intention au comportement…

Si on pose la question suivante à une assemblée : « Qui est favorable au fait de ramasser les détritus qui traînent par terre ? » on constate que plus de 90% des personnes interrogées lèvent le bras.
Mais si on pose la question suivante  « Qui ramasse régulièrement les détritus qui traînent par terre ? »  on constate alors qu’à peine 5 à 10% des personnes interrogées lèvent le bras.

Il existe de nombreux autres exemples qui montrent une forte différence entre ce que les gens disent et ce qu’ils font réellement… donc entre la bonne intention et le comportement réellement observé.

En psychologie sociale, on explique cela par le calcul coût/bénéfice impliqué dans l’exécution d’un comportement.

MESSAGES CLÉS en matière de sécurité

Dans le domaine de la prévention des accidents, si porter des lunettes de protection pour opérer telle machine est une évidence pour tout travailleur, son comportement sera très différent dès l'instant où il doit aller chercher cette protection dans un autre bâtiment. Il considérera que le temps perdu à s’équiper n’est pas suffisant pour compenser le danger évité.
Nous appliquons tous ce même raisonnement coût/bénéfice avant d’adopter nos comportements. Même pour des comportements aussi « simples » que de participer de façon constructive à un quart d’heure sécurité. Si je trouve que je n’ai pas assez à y gagner, je ne jouerai pas le jeu.

incontournables sécurité


A travers sa méthode exclusive « SMART-Safety », Fullmark met en œuvre un programme pour passer de l’intention au comportement et dès lors réduire les accidents de façon significative et mesurable.

L’un des secrets de Fullmark est à la fois très simple et très complexe à mettre en œuvre : Donner du sens ! Pour qu’une personne passe de l’intention au comportement, il faut un « déclic ». Et créer ce « déclic » demande de l’énergie… car il faut en quelque sorte « vendre » l’idée à la personne… pour que le comportement attendu soit en phase avec ses propres valeurs. C’est une expertise que nous cultivons depuis plus de 30 ans (avec des résultats mesurables : Lisez les témoignages de nos clients) auprès de milliers d’entreprises.

Nous allons donc influencer les attitudes tout d’abord (en agissant notamment sur les croyances), puis sur l’intention comportementale (à travers un plan de communication et de sensibilisation professionnel et structuré) pour enfin passer au « déclic » du comportement (en donnant du sens et en adhérant aux valeurs).

 

Un travail sera nécessaire pour que la valeur « sécurité » de l’entreprise devienne une valeur qui ait du sens pour la personne elle-même ! L’un des éléments de succès consiste à impliquer les équipes dans la création même des règles (et plans d’action) et dans la définition des comportements attendus. En effet, les salariés sont davantage motivés à mener les actions qu’ils ont eux-mêmes contribué à concevoir.

C’est l’une des raisons pour lesquelles Fullmark vous conseille de réaliser un diagnostic sur la culture sécurité au sein de votre entreprise (voyez notre SMART-Safety Diagnostic). L’idée n’est pas de faire un audit pour savoir ce qui est conforme ou pas. L’idée est au contraire d’écouter les gens ! On va leur poser différentes questions pour qu’ils puissent exprimer leur ressenti sur ce qui fonctionne bien au niveau sécurité et ce qu’ils jugent améliorable. On va leur permettre de partager leur réalité de terrain et leurs attentes. Réaliser ce « Diagnostic Culture Sécurité » sera à la fois très riche en enseignements et très fédérateur pour la mise en place d’un plan de sensibilisation.

Eventail 100 questions sécurité


Retour à la liste

Fullmark, 30 ans d'expérience

DANS LA SÉCURITÉ, LA PRÉVENTION ET LE BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL